lundi 26 juin 2017

Peaux d'Anne


"Peaux d'Anne" est un film documentaire que je viens de terminer autour de l'oeuvre picturale d'Anne Van Der Linden.

Intervenants : Jacques Noël, Bruno Richard, Robert Combas, Placid, Jean-Louis Costes, Sarah Fisthole

Musique : 
"Maldoror is Ded Ded Ded" de Current 93
et
Live de Jasmine Vegas au Monte en l'air (1.11.2015)



Affiche conçue par Placid à partir de
"Le strip-tease de la centauresse" d'Anne Van Der Linden (2011)

Quelques images du film :






Le film vient d'être sélectionné pour l'édition 2017 de l'Etrange festival!
Rendez-vous les 7 et 8 septembre au Forum des Images :




Le site d'Anne Van Der Linden est ici

mercredi 18 janvier 2017

Bomarzo


Bomarzo est un film documentaire que j'ai terminé en janvier 2017. (english text below)

Bande-annonce : 


Synopsis : 
Un jardin de monstres de pierre, un tableau mystérieux, la danse voluptueuse d'un âne, une bande de clochards célestes, un Prince dans une grotte. Pas forcément dans cet ordre.

Voici quelques images de l'avant-première en présence de quatre des personnages du film au cinéma l'Accatone le 30 mars 2017 (photos de Rosanna Stoppani) :  





"Bomarzo" été sélectionné pour la 19e édition du formidable festival International d'Ismailia en avril dernier : 
 


Bomarzo is a documentary film (54mn) that I completed in january 2017.

The characters of this film, who all live in Bomarzo, seem to come out from the universe of Vicino Orsini, the Renaissance Prince who created the Gardens of Bomarzo.
Like Vicino, they incarnate freedom of thought, a joy of living, and so fill everyday life with poetry. « Bomarzo » is a film about a place inhabited by special people who perpetuate the spirit of a man who fought for freedom : Vicino Orsini.
 
This film is in Italian, with subtitles available in French or in English.

Trailer in English : 



jeudi 19 mai 2016

Gao Rang, Riz Grillé - Extraits


Ma séquence préférée, celle pour laquelle "Gao Rang" a été réalisé : 


"Gao Rang", que j'ai réalisé en 2001, raconte l'expérience de plusieurs caméramen Viêt Công, et les terribles contraintes de la propagande cinématographique en temps de guerre, depuis la Guerre d'Indochine jusqu'à la guerre du Vietnam.

J'ai réalisé ce film après avoir vécu deux ans au Vietnam, avec l'aide précieuse du peintre laqueur Vu Hoa, du chef opérateur Rémon Fromont, de l'ingénieur du son Paul Heymans et du compositeur Viktor Kissine.
Le film avait tout de suite été interdit au Vietnam, je ne sais si cette interdiction a été levée depuis 2001. 

"Gao Rang" est maintenant disponible en téléchargement, DVD ou Streaming sur la banque documentaire en ligne des MUTINS DE PANGEE



Voici un autre extrait :




Produit par Richard Copans, Les Films d'Ici et Paul Fonteyn, Saga Films, ce film a été diffusé depuis sur de nombreuses chaînes de par le monde dont Planète, la RTBF et la NHK. 

Voici une petite revue de presse (articles datant de 2001) : 

Monde diplomatique
Politis
Comptes-rendus en anglais :

"[4 ½ Stars] Excellent! GAO RANG details the primitive and violent birth of filmmaking in Vietnam during the war against the French and through the bloody conflict against American-lead forces in the 1960s and 1970s. Featuring footage never shown outside of Vietnam [and] blessed with insightful interviews… GAO RANG is the rare documentary on filmmaking which opens doors to a rarely-seen corner of global cinema. A fascinating new documentary!"—Film Threat

"Compelling... [GAO RANG] has significant value for scholars of Vietnam. There is Uncle Ho with the troops fighting against the French, footage of anti-aircraft gunners, the image of an American warplane falling from the sky, the pilots parachuting down into the hands of their captors, dive-bombers at the DMZ, the resulting destruction of B-52 raids on Hanoi, and women warrior-farmers with rifles strapped to their backs rady to shoot at the warplanes overhead, face to the earth and back to the sky, planting rice to supply the heroic soldiers. The documentary also provides a self-reflexive glimpse into the minds of characters important to the development of a nascent Vietnamese film industry. [GAO RANG] shows us that Vietnam, like the United States, continues to be drawn back to issues and concerns from the American War."—Professor of Sociology Jack Harris, Hobart and William Smith Colleges, for the Asian Educational Media Service's 'News and Reviews'
 
Télé Obs


 TV Câble Satellite

Une présentation de "Grilled Rice" sur l'excellent site d'Icarus Films est ici : 
http://icarusfilms.com/if-gao

mardi 3 mai 2016

FREAK WAVE NIGHT


C'était le 28 avril 2016, pour fêter la sortie du numéro 6 de la revue FREAK WAVE, version luxueuse du grave'zine et des fanzines underground, fondée par Olivier Allemane et Anne Van der Linden : www.freakwave.fr
Réal. : Claude Grunspan




jeudi 5 juin 2014

Suite égyptienne, 2005 - Extraits




Un film documentaire sur mon voyage en Egypte sur les traces de mon père qui fut emprisonné huit ans, sous Gamal Abdel Nasser, pour raisons politiques. Ce film devait, au départ, évoquer ce moment rare où des Juifs et des Musulmans ont combattu en frères, côte à côte, pour le même idéal communiste. 
Au final, il illustre plutôt la difficulté pour tous les intéressés de parler de ce moment :





D'autres extraits sont visionnables sur le site des Films d'Ici.

Production : Richard Copans, Les Films d'Ici      

Un article du Monde diplomatique sur le film se trouve  ici. 

samedi 31 mai 2014

Barricade, Magazine d'idées et d'humour


Film de promotion de ce magazine fondé par Gérald Dittmar. Il fût tourné en trois heures de temps avec la participation amicale de Denis Lavant, de l'équipe du bar Barricade rue de Tourtille, et bien sûr de la joyeuse équipe rédactionnelle.




vendredi 21 mars 2014

Kevin Ayers, Impressions de Malaisie



Kevin Ayers  nous a quittés le 18 février 2013. J'ai eu la chance de recueillir ses propos (en anglais) en août 2010 à Montolieu, dans l'Aude, pays des Troubadours.

Kevin Ayers se souvient de son enfance en Malaisie, du choc de son retour en Angleterre, à 12 ans, et de sa quête de la liberté. 

Kevin Ayers remembers here his childhood in Malaysia and returning to Britain at the age of twelve. There, the young Kevin sought the physical and mental freedom of his earlier childhood.